Zinc Prix et production, utilisation du minerai dans le monde

Le zinc, symbole Zn, est un métal de couleur bleu gris ou blanc gris, sa densité est de 7133 kg pour 1 mètre cube, sa température de fusion est de 419 degrés et sa température d’ébullition de 906 degrés. Il est principalement utilisé dans l’industrie pour la galvanisation du fer et évite ainsi sa corrosion.
La Chine est devenue le pays n°1 de la production, de la consommation et du raffinage du zinc. « L’usine du monde » a besoin de ce métal.
Le prix du zinc est passé en quelques mois du sommet à la cave. Après une baisse aussi violente que rapide, le fait que la situation ne puisse pas être pire est l’unique avantage…

Dessin zinc petrorama.fr

I. L’affinage et l’utilisation du zinc.

Le sulfure de zinc, appelé Blende, est le minerai de zinc le plus répandu dans les mines de zinc. Le sulfure est grillé à 900 degrés dans des fours pour obtenir l’oxyde de zinc (calcine). Par lixiviation (utilisation d’acide sulfurique), on transforme l’oxyde de zinc en sulfate de zinc puis on élimine le fer, l’or, l’argent. D’autres impuretés sont ensuite éliminées par cémentation (utilisation de poudre de zinc) comme le cadmium, le cuivre, le cobalt et le nickel, puis le zinc est purifié par électrolyse. C’est la méthode d’affinage hydro métallurgique qui consiste à utiliser des  procédés chimiques, ce procédé est utilisé pour 9/10 de la production mondiale. La seconde méthode, dite de pyrométallurgie,  utilise des procédés thermiques qui consistent après le grillage à un affinage par liquidation et distillation, c’est la méthode la plus ancienne.
Le zinc de première fusion provient du minerai produit par les mines. Le zinc de seconde fusion provient du recyclage du zinc. Le zinc recyclé provient de résidus de la transformation et des résidus divers : pièces moulées de l’automobile, électroménagers…
L’utilisation du zinc ne se résume pas aux toitures et aux gouttières des maisons. Le zinc est principalement utilisé pour la galvanisation du fer ou de l’acier (70% de la consommation mondiale) qui s’effectue par deux procédés : l’immersion à chaud dans un bain de zinc en fusion (plus fiable) ou l’électrolyse. L’industrie automobile consomme beaucoup de zinc pour éviter la corrosion de l’acier. La galvanisation au zinc est aussi utilisée pour les tôles, les tuyauteries, les câbles, le bâtiment, la fabrication d’électroménager… Le zinc est aussi utilisé dans la fabrication de piles, batteries, de pneus, de produits en caoutchouc,  de cuves, de pigments pour les peintures…
Le zinc est aussi apprécié pour son aptitude à former des alliages avec d’autres métaux comme le laiton qui est un alliage composé de zinc (1/2) et de cuivre.
Le Zamak est un alliage de zinc (95%) et d’aluminium avec un peu de cuivre et de magnésium, il est utilisé dans l’industrie automobile et apprécié pour ses qualités de fluidité en fusion. Le Maillechort est un alliage de cuivre, zinc et nickel. Le zinc est aussi utilisé en petite quantité dans l’alliage de bronze pour rendre plus fluide le métal en fusion.

II. Production et consommation de zinc dans le monde.

La production mondiale, en 2008, est estimée à plus de 11,6 millions de tonnes, presque le triple de 1962 et le double de 1995.  La hausse de la production mondiale  depuis 2002 est de 26%. La production de zinc a suivi la demande parce que les prix ont triplé. Aujourd’hui, les prix sont de retour au niveau de 2002, mais pas la production, ni la demande…

Le graphique de la production mondiale de zinc

La production mondiale de zinc depuis 1962

La Chine est le premier producteur mondial de zinc avec plus du quart de la production mondiale et le premier consommateur avec presque le tiers de la production mondiale.

Le graphique de la consommation chinoise de zinc

La consommation chinoise de zinc

La consommation de zinc de la Chine a triplé depuis 2000. La Chine consomme plus de Zinc que les USA, le Japon, l’Inde, l’Allemagne, l’Italie et Belgique réunis.
La Chine détient la première place pour la production, la consommation et le raffinage du zinc. Pour savoir ce qu’il se passe dans le monde du zinc, il faut regarder ce que fait la Chine. La Chine est un importateur net de zinc alors que c’est le premier producteur de zinc au monde. « L’Usine du monde » a besoin de zinc pour produire des voitures, des machines à laver, des usines, des infrastructures…
Pendant que l’Europe et les USA perfusent leur secteur bancaire, la Chine fait ses courses de matières premières, et en tête de liste : le pétrole, le fer,  le cuivre, l’aluminium, l’uranium et le zinc australien…
Les mines de zinc se trouvent en Chine ( 27%), en Australie (12%), au Pérou (12%), aux USA (7%) au Canada (5%) et au Mexique (4%). Les trois premiers pays producteurs de zinc (Chine, Australie, Pérou) produisent plus de  la moitié du zinc produit dans le monde.
La baisse des prix du zinc a eu pour conséquence des fermetures très rapides de nombreuses mines dans le monde. Quatorze mines ont fermé et une dizaine d’autres ont baissé leur production. Les projets de mines en construction sont dans le meilleur des cas retardé et souvent abandonné. Le pays le plus touché est l’Australie. Une mine de zinc ferme en quelques mois, mais sa réouverture prend des années et des dizaines de millions de dollars d’investissement.

III. Le Prix du zinc.

Le prix de la tonne de zinc est de mille dollars/tonne  ou un peu moins d’un demi dollar la lbs. Pour vous donner une idée du niveau de prix, cela n’est arrivé que trois fois en un siècle :

  1. En 1921, après la hausse des prix de la première guerre mondiale,
  2. En 1932 après la crise de 1929
  3. En 2002 après presque trente ans de baisse continue due à des facteurs structurels qui n’existent plus aujourd’hui.
Le graphique du prix du zinc de 1962 à 2009

Le prix du zinc depuis 1962

Les mines de zinc sont en enfer avec le prix du zinc à ce niveau. Les producteurs n’arrêtent pas seulement d’investir, ils ferment les mines de zinc ou font faillite.
La baisse du prix du zinc a fait fuir les investisseurs, les banques ne prêtent plus, aujourd’hui les mines de zinc produisent à perte. Les augmentations de capitale ou les prêts sont les deux seules issues de secours.
La seule bonne nouvelle pour les mines de zinc, c’est la baisse du prix pétrole. Celle-ci est cependant bientôt terminée et les conséquences pour les mines de zinc vont être terribles à ce niveau de prix du zinc. Il a un effet ciseau entre hausse des coûts et baisse des prix du zinc.
A 1 000 dollars la tonne, la production mondiale de zinc est sérieusement menacée, beaucoup de mines de zinc produisent à perte et l’absence de crédit et d’augmentation de capitale rend leur situation encore plus critique.
Le prix du zinc est passé de 4 000 dollars la tonne à 1000 dollars la tonne en 24 mois. 1 000 ce n’est pas seulement un plancher psychologique c’est aussi la zone rouge de la production mondiale de zinc.

Le graphique du prix du zinc de 2007 à 2009

Le prix du zinc

La situation est simple : le zinc est nécessaire à l’industrie. La Chine, pourtant premier producteur de zinc au monde, n’en produit plus suffisamment, elle l’importe (industrie, construction, infrastructure). La Chine et le monde ont besoin de zinc.
A 1 000 dollars la tonne de zinc ou un demi dollar la lbs, croissance économique ou pas, le monde va manquer de zinc. Quelque soit l’approche : analyse technique, seuil psychologique, analyse structurelle, incantation mystique, 1 000 dollar la tonne de zinc est une zone basse depuis plus de 100 ans parce que les mines de zinc produisent à perte quand les prix sont aussi bas !!!
Il faut que le prix du zinc remonte rapidement pour que l’équilibre offre/demande reste stable, sinon les mines vont continuer de fermer,  la production de zinc va s’effondrer et les prix du zinc s’envoler à nouveau.
Nous avons donc deux solutions : petite hausse du prix du zinc à court terme ou très forte hausse des prix du zinc à long terme.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Métaux, Zinc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *