six grandes compagnies pétrolières

La production de six grandes compagnies pétrolières depuis 1999!

Pour comprendre la production de pétrole il faut d’abord savoir qu’il n’est pas question de production de pétrole, mais de liquides et d’équivalent pétrole !

I. La production de liquide

Que ce soit pour la production mondiale de pétrole ou la production d’une grande compagnie, il est toujours question de liquides et non de pétrole.
La production de liquides comprend le pétrole conventionnel (le précieux !) mais aussi :
– les carburants de synthèse : BTL (Biomass To Liquid), GTL (Gas To Liquid), CTL (Coal To Liquid)…
– Le pétrole de schiste : TOL (Tight Oil)
– Les sables bitumineux et les huiles lourdes (en dessous de 10° API)
– Les condensats (au dessus de 45° API).

II. La production de pétrole BOE.

La production BOE (Barrel Of Oil Equivalent) est une sorte de sandwich comptable dans laquelle on additionne la production de liquides et la production de gaz. La conversion du gaz en baril Boe se fait sur une base « thermale » et non financière, pourtant le pétrole est bien plus facile à transporter et utiliser que le gaz.
Par exemple, La compagnie x a une production de 6 millions de barils BOE, dont 3 millions de liquides.
Traduction : la moitié de sa production est du gaz et l’autre moitié sont des liquides, parmi ces liquides une partie seulement est du pétrole conventionnel.
Sur le graphique ci-dessous, vous pouvez observer l’évolution de leur production cumuler de six grandes compagnies pétrolières.

Le graphique de La production de pétrole de six grandes compagnies pétrolieres

Production pétrole de six grandes compagnies

Vous remarquerez que la production Boe (liquides plus gaz) a eu deux sommets en 2006 et 2009 : le sommet de 2009 est légèrement plus haut que celui de 2006.
La production de liquides a aussi deux sommets, un en 2006 et l’autre en 2009. Mais celui de 2009 est inférieur à celui de 2006, car la production de liquides baisse depuis 2006.

III. Pourcentage de la production mondiale.

La production de liquides de ces six grandes compagnies représente +/- 9% de la production mondiale de pétrole. Le reste est produit par des compagnies nationales (surtout) ou des compagnies plus petites (un peu). Même si elles ne représentent « que » 1/10eme de la production mondiale, ceux sont ces compagnies, pour la plupart centenaires, qui détiennent les capacités techniques et financières pour s’adapter. Et malgré la hausse des prix de 2008 et 2011-13 leur production BOE baisse un peu, leur production de liquide baisse beaucoup et probablement que leur production de pétrole conventionnel baisse énormément !

Par soucis de clarté, j’ai exclu beaucoup d’informations, de remarques de cette explication et de ce graphique. Il ne faut retenir que les grandes lignes :
1° malgré la part croissante du gaz naturel la production Boe diminue.
2° La part de liquide dans la production Boe est de plus en plus faible. Elle représentait 63-4% en 1999-2001, aujourd’hui elle n’est plus que de 50%.
Ces grandes compagnies représentent la part la plus dynamique de la production pétrolière, leur production de liquide a baissé dans un environnement favorable (hausse de 2008 et 2011-13). C’est révélateur de la « fragilité » de la production mondiale de pétrole.

Citation « Croyez au pétrole, toute chute n’est pas une raison d’angoisse mais une occasion d’acheter »
John Davison Rockefeller 1839-1937.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Energie, Gaz naturel, Pétrole, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *