Production mondiale d’or en 2014

Selon l’estimation de l’USGS, la production mondiale d’or a encore augmenté en 2014.

Elle est passée de 2800 à 2860 tonnes d’or, soit une augmentation de 2.1% (la hausse est de 1.6% en moyenne depuis 1928). Jamais le monde n’a produit autant d’or en une seule année !

Graphique de la production mondiale d'or depuis 1970 jusqu'à 2014

La production d’or depuis 1970

I. La production mondiale d’or par pays

n°1 : La Chine.

La Chine est encore le premier producteur d’or au monde en 2014 ! Pour la neuvième année consécutive depuis 2006 ! Cette année-là, la production d’or chinoise est passée devant le numéro un historique, l’Afrique du Sud et le n°2 les USA. Mais le réveil de la production d’or chinoise a eu lieu entre 1982 et 1993. La production d’or de la Chine est passée de 7 à 160 tonnes. Elle a été multipliée par 23 ! Vous pouvez voir sur le graphique ci-dessous une comparaison entre l’évolution du PIB de la Chine et sa production d’or…

graphique de la production d'or de la chine depuis 1970

La production d’or de la Chine

La hausse de la production d’or chinoise a pesé considérablement dans la croissance de la production mondiale d’or. La production d’or chinoise représentait en 2014, 15.7% de la production d’or (4.5% en 1990 et 0.5% en 1980). Sans la croissance de la production d’or chinoise, la production mondiale d’or serait encore en dessous de son niveau de 2001.

Le graphique de la production mondiale d'or sans la Chine depuis 1970

La production mondiale d’or sans la Chine

n°2 : L’Australie.

L’Australie est le second producteur mondial d’or avec 270 tonnes. La production d’or australienne connaît une petite croissance depuis 2009 mais demeure en dessous de son record de production de 1997 (311 tonnes d’or).

n°3 : La Russie.

La Russie est le troisième producteur d’or au monde avec une production de 245 tonnes. Malgré une croissance continue depuis 1998-99, la production d’or russe demeure en dessous du niveau de production de l’ancienne Union Soviétique (342 tonnes en 1961 et 304 tonnes en 1989).

n°4 Les USA.

Les USA sont les quatrièmes producteurs d’or au monde avec 211 tonnes. La production d’or US connaît une baisse constante depuis 1998 (366 tonnes d’or).

n°5 : Le Canada.

La Production d’or du Canada est passée devant celle de l’Afrique du Sud, elle augmente depuis 2010. Le Canada étant à l’industrie minière ce que le Brésil est au Football. Il semble logique que la géologie généreuse du pays bénéficie d’une partie des capitaux qui ont afflué dans le secteur aurifère de 2003 à 2011.

n°6 : L’Afrique du sud.

La production d’or de l’Afrique du Sud continue son inexorable baisse, elle passe de 160 à 150 tonnes d’or produit. Il faut aller chercher l’or du Witwatersrand toujours plus profond, ce qui augmente mécaniquement les coûts (la production d’or et de diamant de l’Afrique du Sud auront bientôt droit a un article chacun). La production d’or de l’Afrique du Sud a été divisée par 6.7 depuis son niveau record de 1969-70 de 1 000 tonnes par an.

n°7 : Le Pérou.

La Production d’or du Pérou est désormais au même niveau que celle de l’Afrique du Sud avec une production de 150 tonnes d’or. Malgré la hausse du prix de l’once d’or, la production d’or péruvienne diminue depuis 2005.

n°8 : l’Ouzbékistan.

La production d’or de l’Ouzbékistan est passée progressivement de 75 tonnes au début des années 90 à 102 tonnes en 2014.

Graphique de la production d'or par pays deuis 1967

La production d’or par pays

II. Les petits pays producteurs d’or.

Tous les autres pays producteurs d’or, une petite centaine, eux représentent 41% de la production mondiale d’or. La part des petits pays producteurs d’or est à ce niveau depuis 2011 (point haut du prix de l’or). Depuis 1928, il y a eu un seul pic de cette ampleur, c’est pendant la seconde guerre mondiale autour de 37-38%. Ce pic était exogène et temporaire, la production des grands pays producteurs s’est effondrée à cause de l’effort de guerre (-63%). Ensuite, ce pourcentage a baissé jusqu’à 8% en 1969 (seuil critique de la production mondiale d’or, vaste sujet, très intéressant). Depuis 1969, la part de ces « petits pays producteurs d’or » augmente de façon régulière.

Le graphique de la production mondiale d'or des petits pays producteurs.

La production d’or des petits pays producteurs d’or

Nous pouvons résumer la situation de la production mondiale d’or en trois points :

  • il y a une stagnation / baisse de la production d’or des producteurs historiques : USA, Canada, Australie, Russie  et surtout de l’Afrique du Sud.
  • La part des petits pays producteurs d’or n’a jamais était aussi importante.
  • La croissance de la production d’or chinoise bouscule l’équilibre de la production mondiale d’or.

On attribue généralement la ruée vers l’or de mars 1968 et la fin du Gold Exchange Standard à la dévaluation de la livre sterling (novembre 1967) et l’offensive du Tête (janvier 1968). Mais ce sont probablement les achats d’or de la France du général de Gaulle (en février 1965*, la France annonce un transfert de ses dollars en or pour sa banque centrale et elle sort secrètement du pool de l’or en 1967) et de la Chine de Mao Zedong (échange ses livres sterling contre de l’or car elle redoute une dévaluation de la Livre sterling) qui ont été les premiers catalyseurs pour les acheteurs.
Il y a presque 40 ans, la Chine communiste ne produisait que 2 tonnes d’or par an, « officiellement »,  et elle a parfaitement anticipé l’inéducable, la fin du Gold Exchange Standard.
Aujourd’hui la Chine est le premier producteur d’or au monde avec 450 tonnes. Je ne connais pas ses projets, mais je ne crois pas au hasard en général et ici en particulier !

* Citation : « Il ne peut y avoir d’autre critère, d’autre étalon que l’or. Oui l’or qui ne change jamais, qui peut être transformé en lingots, barres, pièces, qui n’a pas de nationalité et qui est pour toujours et universellement accepté comme valeur fiduciaire immuable par excellence »
Charles De Gaulle février 1965.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans La production d'or dans le monde, Métaux, Or, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *