Prix de l’or, Jusqu’où va la baisse de l’once?

Le prix de l’or est passé de 1 876 à 1 138 dollars l’once (31.103 grammes) soit -40%. Le prix de l’or est-il dans creux?

I. L’or dans une tendance baissière depuis 2012.

1. La moyenne mobile à 200 jours (MM200).

Depuis que le prix de l’or est passé sous sa moyenne mobile à 200 jours début 2012, l’or est dans une tendance baissière. Nous avons eu un très beau signal haussier sur l’once d’or en début d’année 2016 quand il est passé au-dessus de sa MM200.

2. Croix dorée sur l’or début 2016.

Quand l’or est passé au-dessus de sa MM200, sa MM50 a fait la même chose. Cette figure s’appelle une croix dorée en analyse technique. C’est haussier.

3. Croix mortelle fin 2016.

Mais fin 2016 le cours de l’or est passé en dessous de sa MM200 avec sa MM50. Cette figure s’appelle croix mortelle en analyse technique. Je pense que son nom suffit à expliquer cette figure.

4. Suivre la MM200.

Depuis 15 ans, mon meilleur ami pour suivre le prix de l’or, c’est la MM200. De 2001 à 2012 le prix restait au-dessus et j’écrivais des sujets haussiers sur le prix de l’or. Depuis que le prix de l’once est passé en dessous de sa MM200, je préfère ne rien écrire. Je ne suis pas là pour écrire des choses négatives sur mon sujet favori, les journaux suffisent. Cela fait 7 ans que j’attends pour repasser haussier (14 avril 2009). Car à très long terme rien n’a changé. Pour l’or c’est cap au nord!

5. Encore un peu de patience pour l’or.

Être positif sur le secteur ne veut pas dire acheter n’importe quand! Voilà pourquoi il faut surveiller deux supports.

Graphique du prix de l'or depuis 2008 à décembre 2016

Prix de l’or

II. Les supports du prix de l’or.

1. Le premier support .

Le premier support est à 1050$-1000$. Ce support est aussi l’ancienne résistance de 2008 et 2009. La rupture de ce support ouvrirait directement la porte des 700 dollars l’once.

2. Le second support.

Nous n’y sommes pas, mais si cela arrivais je vous écrirai un sujet avec ce titre « achetez, achetez, achetez« . C’est le genre d’opportunité d’achat qui n’arrive que tous les 10 ou 15 ans (comme pour le prix du pétrole à moins de 50$!).

3. Quel support choisir pour acheter?

– 1050$-1000$ est un support très fort psychologiquement. Le prix est globalement juste en dessous du coût de production de beaucoup de grandes compagnies minières. L’achat dans cette zone de prix est très bon.
– 700$ : Là les choses sont plus claires! Opportunité d’achat exceptionnel!
Du point de vue de l’analyse technique il faut choisir l’un ou l’autre, à vous de voir!

4. Prochain sujet bullish sur l’or sur Petrorama?

J’aime bien avoir une marge de sécurité pour devenir euphorique. Nous avons une hausse exceptionnelle de 2001 à 2012 . Du point de vue de l’analyse fondamentale cette hausse était totalement justifiée. À hausse exceptionnelle, il me semble aussi normal que nous ayons une correction exceptionnelle avec une dernière phase de capitulation. Je n’ai pas encore vu cette dernière phase de capitulation.

III. Ne pas sous-estimer le facteur temps.

1. échelle de temps longue.

L’or physique doit être toujours mis en perspective sur le long terme. À court terme je pense que le casino offre de meilleures probabilités de gains!

2. Canal horizontal possible.

Si le support à 1 000$ fait son travail, il est possible que l’or s’endorme quelque temps dans un canal horizontal entre 1 000 et 1 400$ l’once. Par exemple 24/36 mois.

3. Patience.

Quelque soit le scénario de prix que vous privilégiez, soyez patient.
– Si cela ne fait pas partie de vos qualités, devenez-le ou intéressez vous aux devises et au day trading.
– Les matières premières c’est du long terme. Il faut attendre les creux de cycle, être capable d’acheter quand tout le monde vous dira que c’est idiot.

Pour conclure, nous sommes déjà dans une zone basse de prix, qui pourrait connaître une dernière vague de baisse. Cette dernière vague serait injustifiée du point de vue des fondamentaux miniers. Mais le prix de l’or n’est jamais raisonnable.
Techniquement vous avez différentes solutions :
1° attendre un signal technique de hausse comme le passage de la MM200 ou une croix dorée.
2° acheter le support à 1000$ et vendre si rupture.
3° adepte de l’efficience des marchés (ou indécis), vous achètez à intervalle fixe sur une très longue période.
4° jouer la rupture du support à 1000$ et acheter à 700$.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Métaux précieux, Or, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Prix de l’or, Jusqu’où va la baisse de l’once?

  1. je suis frappé par le fait que les articles du Mining Journal depuis 2 ou 3 ans concernent, par ordre d’importance :
    1 – l’or – métal pratiquement inutilisé dans l’industrie, hautement spéculatif et doué d’un exceptionnel don d’ubiquité qui en fait la recherche facile et, si l’extraction et le traitement nécessitent de bons techniciens, la commercialisation en est à la portée du premier venu.
    2 – l’uranium, alors que nos écolokons (appréciez le néologisme !) pensent pouvoir arrêter toute l’industrie nucléaire
    3 – les métaux de base quand même ! mais avec une prédilection pour les gisemens avec argent, comme si nous devions être encore bimétallistes.
    4 – le lithium, parce que les boursicoteurs ont vaguement entendu dire qu’il pouvait être utile pour les voitures électriques.
    Les statistique du Metals Economics Groupe confirment bien la polaisation dur l’or.
    Ne serait-il pas intéressant de vérifier ce classement apparent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *