prix du baril de pétrole

Le prix du baril de pétrole WTI est à 50.3$ en moyenne depuis le 1er janvier, soit le niveau le plus bas depuis 10 ans! La question est de savoir si c’est une correction dans un marché haussier ou bien

1.Changement de tendance?

1° (premier cercle) :
En 1970, les USA atteignent un pic de production et il y a ensuite deux chocs pétroliers en 1974 et 1980.
2° (second cercle) :
En 1998, le prix du pétrole est à son point bas, en 2006-8 le monde atteint probablement son pic de production pour le pétrole conventionnel et la troisième crise pétrolière a lieu en 2008.

Le graphique du prix du baril de pétrole WTI depuis 1950

Prix du baril de pétrole WTI

2.Le pétrole de schiste US.

Ensuite, progressivement, de 2008 à 2014 la production de pétrole de schiste US (pétrole non conventionnel) a généré suffisamment de production pour que l’offre mondiale de liquide devienne excédentaire!
Dans les années 70, le début du déclin de la production US a soustrait une part de la production mondiale, quarante ans c’est l’inverse qui ce produit avec la résurrection de la production du pétrole US.

Le graphique de la production de pétrole US depuis 1965

La production de pétrole US

3. Aujourd’hui

Aujourd’hui vous devez choisir et vous avez deux possibilités :
Prendre la pilule bleue : le marché reste en situation de surproduction pendant deux décennies comme dans les années 80 et les prix baissent encore et encore.
Ou choisir la pilule rouge : Avec le pic de production du pétrole conventionnel, les choses changent, et la tendance haussière va bientôt reprendre.

Que vous choisissiez la pilule bleue ou  la pilule rouge et suiviez le lapin blanc n’oubliez pas que dans les deux cas le pétrole (l’énergie, les métaux, l’agriculture..) demeure cyclique.
Je trouve la métaphore du Dr Miller (ancien géologue de BP ) au sujet du pétrole de schiste fort appropriée : « Nous sommes comme des rats de laboratoire en cage qui ont mangé tous les corn-flakes et qui ont découvert qu’il peuvent aussi manger le carton du paquet« 

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Energie, Le prix du pétrole, Pétrole. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *