Le prix du pétrole : une tête épaules inversée?

Alors que l’unique compagnie d’exploration pétrolière française est acquise par un membre de l’OPEP (…), dans l’indifférence générale. Le prix du pétrole WTI, lui, semble nous construire une jolie petite tête épaules inversée dans ce qui pourrait être un creux de vague.


La figure tête épaules

Pour ceux qui ne connaissent pas l’analyse technique la figure tête épaules et l’une des figures les plus populaires.Car facile à identifier et très efficace.
En voici un petit schéma d’une tête épaules inversée (ou de creux) pour mieux en comprendre la forme.

Graphique analyse technique figure Tête épaules

Graphique tête épaules

Pour le prix du pétrole, sur le graphique ci-dessous, l’épaule gauche s’est formée de juin à octobre 2015, la tête d’octobre à juin 2016 et l’épaule droite est en cours de construction. Pour que la figure soit validée. Il faut que le prix du baril du pétrole passe sa ligne de cou à 52 dollars, de préférence avec du volume ( notez que le volume augmente depuis la construction de l’épaule gauche).

Le prix du pétrole wti novembre 2016

Le prix du pétrole WTI

Ensuite, une fois que le cours passe sa ligne de cou. Il est possible d’établir un objectif de prix.
On calcule la hauteur de la tête (le plus grand sommet), ici 26 dollars, que l’on ajoute à la ligne de cou, ce qui nous donne ici un objectif à +/- 78 dollars.

balancier

Notez qu’ici la MM200 jours a servi de résistance à l’épaule gauche et de support au sommet de l’épaule droite.

La construction de cette tête épaules inversée est particulièrement intéressante. Quand nous prenons un peu de recul. Par exemple 20 ans. Sur le graphique ci-dessous. Vous pouvez observer que le prix du pétrole est dans ce que nous pouvons identifier comme un creux de vague long terme.

145

Le prix du pétrole

En bref, le prix du pétrole est actuellement entre sa MM200 à 41$ et sa ligne de cou à 51/52$. S’il passe en dessous de sa MM200 (41$) c’est baissier.  Mais, si le baril de pétrole WTI dépasse sa ligne de cou, il a 58% de chance d’atteindre son objectif à 78$ et la moyenne de hausse est de 30%, d’après le travail de Thomas Bulkowski.

Remarques :
– j’utilise ici l’analyse technique, car à court terme il me semble impossible d’utiliser l’analyse fondamentale pour déterminer le prix du baril de pétrole. Bien qu’imparfait, cela me semble l’outil le plus approprié.

– J’ai créé récemment un compte LinkedIn. Pour ceux que cela intéresse, il est possible que je créé, occasionnellement, un contenu spécifique à ce support à l’intention des professionnels.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Energie, Pétrole, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *