Le prix du pétrole 2008

Le prix du baril de pétrole augmente comme prévu.Comme prévu les journaux cherchent des explications à court terme dans les guerres, les grèves, la baisse du dollar et évitent la seule vraie raison, à plus long terme : la production mondiale de pétrole qui stagne et la consommation qui augmente. Les crises sont les conséquences de la tension entre l’offre et la demande de pétrole et non l’inverse.
Ceci est une analyse technique pour déterminer le trajet du prix du baril de pétrole vers ses futurs sommets.  Cette analyse a pour sujet l’avenir du prix du baril de pétrole et non les raisons de son augmentation. Les raisons, je vous en parle depuis 5 ans.

Dessin derick

I. Le prix du pétrole corrigé de l’inflation : prix du baril de pétrole en années.

Les lignes bleues représentent les cours du baril d’huile minérale corrigés de l’inflation «officielle», c’est à dire largement sous estimés. Les lignes rouges donnent le prix du baril de pétrole non corrigé de l’inflation.
Le prix moyen du baril de pétrole au plus haut en 1980 était de 86$ le baril en moyenne annuelle (37 dollars non corrigés de l’inflation), le prix au plus bas de 1998 était de 16$ en moyenne annuelle (12,76 dollars le baril non corrigés de l’inflation).
Par un simple effet de balancier, le dépassement du niveau des prix des années 1980, devrait propulser le prix moyen annuel du baril de pétrole au dessus des 150 dollars. En théorie cela devrait prendre plusieurs années, mais depuis quelque temps tout va beaucoup, beaucoup plus vite pour le pétrole…

Le prix du pétrole de 1960 à 2008

Le prix du pétrole

II.Le prix du baril de pétrole en jour.

Le prix du pétrole en jour a trois scénarios possibles :

  • A : Turbo : Sortie du canal par le haut et accélération rapide du prix de l’or noir (scénario panique).
  • B : Normal : Consolidation horizontale pendant quelques mois (3 à 6 mois),  ensuite hausse du prix du pétrole dans le canal (mon scénario préféré).
  • C : Correction : Sortie du canal par le bas, descente à 80$ le baril de pétrole au maximum avant de repartir à la hausse en direction des 160/180$ le baril de pétrole (occasion idéale d’achat, tellement idéale que cela risque de ne jamais arriver).

Le pétrole part au dessus des 150$ en moyenne annuelle, donc entre 160 et 180$ le baril minimum en journée.

Le prix du pétrole  se dirige au dessus des 150 dollars en moyenne annuelle, avec des pics journaliers bien plus élevés. La question est de savoir si il y aura une correction minimum (A), normal (B) ou importante (C) avant d’atteindre de nouveaux records de prix.

         Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Energie, Le prix du pétrole, Pétrole. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *