Le prix du gaz naturel, futur.

Le gaz naturel est la deuxième source d’énergie au monde cela mérite bien quelques lignes d’explications sur l’évolution de son prix.
J’ai déjà abordé le prix du gaz naturel en 2005 pour signaler une probable hausse, après cette hausse je trouve qu’il est aujourd’hui à nouveau utile d’étudier l’évolution du prix du gaz naturel en dollars au USA (prix pour mille pieds cube de gaz naturel = 28.174m3). Les prix du gaz naturel sont revenus dans une zone basse. De nombreuses compagnies d’explorations et de production de gaz naturel ont vu le prix de leurs actions divisés par deux ou par trois depuis deux ans, nous sommes peut être pas loin des soldes ?

I. Le prix du gaz naturel de 1976 à aujourd’hui.

A. Livraison et stockage du gaz naturel.

La grande différence pour les utilisateurs de gaz naturel par rapport au pétrole c’est la complexité de son stockage (nappes aquifères, cavités salines, anciens gisements d’hydrocarbures, gaz naturel liquéfié), ce qui complique aussi son transport (transport par gazoduc ou par méthanier avec transformation en gaz naturel liquéfié dans une coûteuse usine avant le transport). Le gaz naturel n’a pas du tout les mêmes contraintes de livraison que le pétrole (un baril de pétrole est plus facile à transporter et à stocker). La livraison et le stockage sont plus complexes, la moindre hausse de la demande est confrontée à un stockage trop faible et une livraison complexe. Ce manque de souplesse entre offre et demande permet au prix du gaz naturel de connaître de très fortes variations.

B. Le prix du gaz naturel de 1976 à aujourd’hui.

Le prix du gaz naturel de 1976 à 2007 :

  • Il y a comme un canal horizontal des prix du gaz naturel qui varie entre 2 et 5 dollars. Les prix baissent chaque été et remontent l’hiver suivant, de façon plus ou moins forte. Le canal horizontal des prix du gaz reste dans une zone très basse de 1976 à 2000, entre 2 et 5 dollars.
  • Les prix du gaz naturel depuis 2000 :
    Le prix du gaz naturel est sorti de son canal horizontal en 2000 pour dépasser les 15 dollars, ce qui est un nouveau record. Le prix du gaz naturel ne retournera plus jamais sagement dans son canal horizontal aux prix ridiculement bas, c’est un changement de tendance majeur.

  • Le pic mondial de production aura lieu beaucoup plus tard pour le gaz naturel que pour le pétrole (courbe de Hubert), mais pour certains pays comme les USA le pic aurait déjà eu lieu entre 2000 et 2005, ce qui aura forcément des conséquences sur le prix du gaz naturel en Amérique nord…..

II. Le prix du gaz naturel depuis 1993.

A. Trois canaux de prix pour le prix du gaz naturel.

  • Avant 2000 : 2 à 5 dollars
  • 2000 à 2005 : 4 à 10 dollars
  • Apres 2005 : de 6 à 14 dollars

Prix minimum :

  • Le prix minimum du prix du gaz naturel est de moins en moins bas, 2 dollars, 4 dollars et aujourd’hui 6 dollars. Je pense que chaque nouveau plancher de prix est un minimum définitif. Il me semble très peu probable de revoir un jour un niveau de prix du gaz naturel durablement dans la zone des 2 dollars, ou 4 dollars, sinon de façon très brève.
  • Le prix maximum du pied cube de gaz est de plus en plus élevé. On est passé de 5, à 10 puis 15 dollars en valeur maximum. La prochaine crise sur le marché du gaz naturel va avoir de nouveaux records. Cependant, il est difficile de connaître ce moment exactement, car le gaz naturel est beaucoup plus cyclique que le pétrole et connaît des hausses de prix plus violentes à cause de son mode de stockage et de livraison.
Le prix du gaz naturel, futur 2007 (de 1993 à 2007)

Le prix du gaz naturel de 1993 à 2006

B. Perspective des prix du gaz naturel.

  • Les perspectives du gaz naturel sont bonnes, voire excellente à long terme, les prix planchers ont triplé. Avant 2000, 5 dollars représentaient une porte de sortie pour les investisseurs, c’est aujourd’hui une excellente porte d’entrée, ce qui était hier un maximum est aujourd’hui devenu un minimum.
  • Comme on peut le constater sur le graphique, la période de décembre à février est la plus propice à la hausse des prix, ceci est fonction des conditions climatiques (les hausses records ont généralement lieu fin décembre). Il est donc intéressant de parier sur le gaz naturel à l’automne et de vendre au début du printemps.
  • Le gaz naturel a des prix minimums et maximums qui suivent l’évolution du prix du pétrole (hausse de la demande en Chine et en Inde sur fond de pic mondiale de production de pétrole). Mais les records de prix sont déclenchés par des causes spécifiques au gaz naturel : la météorologie avec un hiver très froid (demande importante), les problèmes de perturbation du transport (par exemple infrastructures abîmées par les ouragans dans le golf du Mexique), stockage insuffisant, ceci aboutit à de forts déséquilibres temporaires entre l’offre et la demande entraînant ainsi de fortes hausses des prix.
  • Pour information, 45% des capacités de production d’électricité des USA sont à base de gaz naturel (.32% charbon et 10% nucléaire). Ces dernières années, 96% des nouvelles capacités de production d’électricité au USA proviennent de nouvelles centrales au gaz naturel, pourtant seulement 18.7% de la production d’électricité provient du gaz naturel, la demande d’électricité est elle aussi dans une tendance haussière, devinez la suite….
  • Les variations du prix du gaz naturel sont très violentes. Le prix entre le plus bas et le plus haut peut-être multiplié par trois, toutefois cela n’empêche pas de voir une tendance haussière à long terme. Les hauts et les bas augmentent à long terme.
  • Si le prix du gaz garde le même rythme de croissance à très long terme (2 à 5 ans), le prochain canal sera avec un minimum de 8 dollars et un maximum au dessus de 20 dollars. Cependant, il faut être très patient et se méfier de ses fortes hausses qui peuvent redescendre aussi vite quelles sont montées.

Pour résumer le résumé (oui c’est possible !), la tendance long terme est très haussière, mais il est vital de faire attention aux très fortes variations saisonnières.

Dr Thomas Chaize

« Avoir le sens de l’unité profonde des choses, c’est avoir le sens de l’anarchie, et de l’effort à faire pour réduire les choses en les ramenant à l’unité. »
Antonin Artaud

Ce contenu a été publié dans Energie, Gaz naturel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *