Le pic de production du diamant

De 2005 à 2008, une anomalie sur le diamant est survenue,la production a baissé alors que le prix du carat de diamant augmentait.
Un changement structurel profond est à l’origine de cette anomalie. La production du diamant débute il y a un siècle en Afrique du Sud et la géologie singulière des kimberlites est connue depuis longtemps. Si on regarde à la loupe cette production mondiale de diamant, on remarque trois points importants :
1° une majorité de mines de diamant sont très anciennes (25 ans, 50 ans, voire même un siècle). Elles s’épuisent, ferment ou sont de moins en moins rentables.
2° les nouvelles mines de diamants sont rares et le demeureront dans la prochaine décennie. Les projets récents de construction de mines de diamant  se comptent sur les doigts d’une main.
3° les millions de carats de la production mondiale de diamant cachent une tendance importante : les diamants de grande valeur utilisés en joaillerie sont de plus en plus rares (poids, couleur, pureté). Pour la rentabilité d’une mine, la qualité des diamants est aussi importante que la quantité.
Dans ces conditions, il me semble très probable que la production mondiale de diamant ne revienne jamais à son niveau de 2005, le pic de production du diamant a très probablement été atteint en 2005 (2006 pour les diamants de qualité gemme).

Le graphique de la production de diamant depuis 1969 et le pic de production du diamant.

La production mondiale de diamant

En 1980, une forte augmentation du prix du diamant en même temps que celui de l’or a fait augmenter la production mondiale de diamant à partir de 1982. Les prix augmentent, ensuite la production augmente, c’est un schéma classique.
Mais en 2006, alors que le prix du diamant augmente de façon plus importante qu’en 1980 (le prix d’un diamant d’un carat, 1ère qualité, a presque doublé) la production de diamant diminue.
C’est la même divergence que connaît la production d’or qui a probablement connu son pic de production en 2003, mais  le diamant est encore plus rare que l’or (saviez-vous que le gouvernement russe a vendu des tonnes d’or pour acheter des millions de carats de diamant ?).
Certains diront que la position dominante du premier producteur mondial de diamant est la cause de cette divergence et pas un problème structurel du monde du diamant (cela me rappelle l’argument des banques centrales contre l’or en 2003).
Oui pendant la crise les producteurs de diamant ont fait preuve d’une extraordinaire discipline, au lieu d’augmenter la production, ils ont presque tous diminué la production de leur mine de diamant. Mais cette discipline a pour origine les réserves déclinantes de diamant et la volonté de ne pas gaspiller ces précieuses réserves devenues extrêmement difficiles à renouveler.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Diamant, Métaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *