Le gaz naturel en Amérique du nord : USA, Canada, Mexique.

L’inconvénient du gaz naturel c’est son transport. Deux solutions :1° Le gazoduc, l’Amérique du nord possède un important réseau de gazoduc mais coupé du reste du monde par des océans. Si le gaz naturel manque au Canada ou aux USA, ce réseau n’est relié ni à l’Afrique, ni au Moyen Orient, ni à la Russie. 2° La deuxième solution, ce sont les méthaniers et le gaz naturel liquéfié (LGN) pour combler les pics de demande des industriels, commerciaux et particuliers en hiver.

Dessin gaz naturel en amérique du nord

I. Le gaz naturel en Amérique du nord : production et consommation.

A. US production et consommation de gaz naturel.

Les USA sont les plus importants producteurs et consommateurs de gaz naturel d’Amérique du Nord. En 2007, la consommation de gaz naturel était de 652.9 Milliards de mètre cube (bcm), soit 63.2 milliards de pied cube de gaz naturel (bcf). La production de gaz a été de 545.9  milliards de mètre cube de gaz naturel (52.8 bcf). L’écart entre la production et la consommation était de 107 milliards de bcm en 2007.  Le gaz naturel manquant est importé par gazoduc du Canada et le LGN  (Gaz Naturel Liquéfié) des caraïbes, d’Afrique et du Moyen Orient par méthaniers.

B. Canada : production et consommation de gaz naturel.

La situation du Canada est l’inverse des USA. La production dépasse la consommation. En 2007, la production de gaz a été de 183.7 milliards de pied cube de gaz naturel pour une consommation de 94 milliards de pied cube de gaz naturel. Le Canada est dans une situation excédentaire de 89.7 milliards de pied cube de gaz exporté vers les USA par gazoduc.

C. Mexique : production et consommation de gaz naturel.

Le Mexique produit 46.2 milliards de pied cube de gaz (4.5 bcf) pour une consommation de 54.1 milliards de pied cube de gaz naturel (5.2 bcf). Le Mexique comme les USA sont déficitaires en terme de production de gaz naturel. Le Mexique en importe 7.9 bcm, des USA par Gazoduc et d’Afrique en LGN.

Graphique production et consommation de gaz naturel en amérique du nord

II. Évolution de la consommation de gaz naturel.

Avec 81%, les USA sont les plus grands consommateurs de gaz naturel d’Amérique du nord. Leur situation est donc déterminante pour l’équilibre des prix du gaz naturel (US Henry hub).
A. La consommation nord américaine de gaz naturel.
En observant le graphique de la production et de la consommation de gaz naturel en Amérique du nord depuis 1970, on voit que la consommation était en dessous de la production jusqu’à 1989, ensuite elle a légèrement dépassé la production et à partir de 1994 la consommation prend un peu de distance avec la production.

Graphique production et consommation de gaz naturel en amérique du nord

B. La consommation US de gaz naturel.
Le graphique de la production de gaz naturel d’Amérique du nord cache la situation des USA qui depuis 1987 augmente l’écart entre production et consommation. La production de pétrole US peine de plus en plus à répondre à la demande croissante. Le nombre de particuliers qui consomment du gaz naturel aux USA est passé de 47.7 millions à 64.3 millions de 1987 à 2006.
Malgré la hausse des prix du gaz naturel depuis 2000, la production n’arrive pas à suivre la hausse de la demande.

Graphique de la production et consommation de gaz naturel aux USA

Production et consommation gaz naturel aux USA

III. Les importations de gaz naturel des USA.

A. Les USA.

Les USA comblent la différence entre la production et la consommation de gaz naturel avec les importations du Canada par gazoduc et le LGN  des caraïbes, d’Afrique et du Moyen Orient.

B. Le Canada.

Même si la production du Canada est beaucoup plus faible que celle des Etats Unis, elle a un rôle primordial. La production Canadienne est trois fois moins importante que celle des USA, mais la grande différence réside dans le fait que le Canada consomme moins qu’il ne produit, ceci lui permet d’avoir une production de gaz naturel excédentaire et d’exporter vers les USA par gazoduc 107 milliards de mètre cube de gaz naturel.

C. GNL : Afrique et Moyen Orient.

Pour transporter le gaz naturel sur une longue distance en l’absence de gazoduc on transforme le gaz naturel en liquide qui contient uniquement du méthane. On lui enlève une partie de ses composant inutiles (eau, Hélium, hydrocarbures…), ensuite on le soumet à une forte pression et on le refroidit à -163°. Cette transformation nécessite d’importantes installations au départ pour transformer le gaz naturel en GNL, et à l’arrivée pour transformer le GNL  en gaz naturel. Ensuite quelques milliers de kilomètres sont parcourus dans de très coûteux  méthaniers, ceci est plus complexe et plus cher que l’utilisation de gazoducs. Malgré les importations du Canada, les USA ont besoin d’importer du LGN  (9.6% Gaz naturel Liquéfié dans le monde) par méthaniers d’Afrique (Algérie 2.11 bcm, Egypte 3.24 bcm, Guinée Equatorial 0.5 bcm et du Nigeria 2.69 bcm), du Moyen Orient (Quatar 0.52,) et des Caraïbes (Trinidad & Tobago 12.76 bcm).

Carte du monde et gaz naturel USA

La situation est simple : un réseau de gazoduc (Amérique du nord) coupé du reste du monde avec un gros consommateur, les USA, qui ont une production inférieure à leur consommation et un voisin, le Canada, qui a une production de gaz naturel excédentaire qui répond à 15% de la demande de gaz naturel US. Les pics de consommation en hiver sont comblés par des importations de GNL  (3.2% de la consommation total) pour compenser les problèmes de stockage du gaz naturel (stockage limité dans des gisements épuisés, des mines de sel et des aquifères).
Cela fonctionne, jusqu’à aujourd’hui…
Bien que la production du Canada soit plus petite que la production US, son importance est vitale, elle permet de garder l’équilibre entre l’offre et la demande aux USA sachant que le Mexique importe aujourd’hui plus qu’il n’exporte de gaz naturel. Si la production de gaz naturel Canadienne décline, même un peu, le prix du gaz naturel et les importations de LGN  connaîtront une forte poussée de fièvre en Amérique du nord.
Pendant combien de temps le Canada peut il combler l’écart croisant entre offre et demande de gaz naturel  des USA, premier consommateur au monde (les USA consomment dix fois plus de gaz naturel que la Chine) ?
C’est le prochain sujet : La production de gaz naturel au Canada.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Energie, Gaz naturel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *