Capitalisation des mines d’argent

L’objectif de ces calculs est de connaître la valorisation total des mines d’argent pour savoir ce qu’elles représentent par rapport aux autres actions traditionnelles. J’ai regroupé des mines d’argent d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, d’Australie et d’Asie. Il manque, certainement quelques petites mines d’argent d’Asie.

dessin Ag

I. Capitalisation des compagnies d’argent.

A. Compagnies avec réserves.

– J’ai recensé 45 mines d’argent qui ont des gisements d’argent définis. Elles sont incluses à cette liste. Il suffit que leurs réserves d’argent représentent plus de 1% de leurs réserves totales de matières 1er. Par exemple, un très grand producteur d’or a été inclus dans cette liste, il n’a pourtant que 13% (+/-) de ses réserves en argent, mais celles ci représentent plus d’un tiers de la capitalisation totale des mines d’argent.
Ces compagnies résident sur les cinq continents et exploitent des gisements d’argent partout dans le monde. Les compagnies canadiennes sont les plus présentes dans ce domaine.
Il manque, sans doute, quelques petites mines d’argent mais les principales compagnies sont présentes. J’ai accepté d’intégrer dans le groupe des compagnies qui n’avaient pas beaucoup de réserves d’argent. Par contre, elles avaient d’énormes capitalisations boursières pour obtenir un groupe sur estimé et un total plutôt sur évalué que sous évalué.

– Dans ce groupe, les plus grosses mines d’or au monde sont insérées. Elles sont principalement des productrices d’or mais pas d’argent. Ce qui compte, c’est qu’elles aient des réserves d’argent, même si, finalement, leur valorisation boursière représente surtout des réserves d’or, de zinc, de cuivre et de plomb.

B. Compagnies d’exploration.

Cette catégorie comprend quarante cinq mines qui font de l’exploration dans le secteur de l’argent. La capitalisation totale de ces compagnies d’exploration est de 1 765 millions de dollars. Il manque certainement des petites compagnies d’exploration, mais heureusement cela est atténué par une capitalisation moyenne relative faible.

C. Le total de la capitalisation des mines d’argent.

Pour résumer, nous avons 25 909 millions dollars (25.9 milliards de dollars) pour les mines d’argent avec réserves et 1 765 millions de dollars pour les compagnies d’exploration d’argent.
1 765 + 25 909 = 27 674 millions de dollars.
La capitalisation totale des mines d’argent est de 27.6 milliards dollars.

En bref, j’inclus dans mon étude tout ce qui contient de l’argent, même si cela grossi de façon disproportionnée la capitalisation totale du groupe.

Graphique de la capitalisation des mines d'argent

Capitalisation des mines d’argent

II. La valeur de l’argent dans la capitalisation des mines d’argent.

A. La valeur en bourse de l’argent des mines d’argent.

Il existe très peu de producteur primaire d’argent, l’argent est presque toujours extrait en sous produit de l’or, du zinc, du cuivre et du plomb. Par conséquent, la valorisation boursière ne représente pas uniquement des réserves d’argent, mais aussi des réserves cuivre, d’or, de zinc, de plomb. Ceci veut dire que les réserves d’argent sont encore moins valorisées que ces 27 milliards de dollars.

B. La part des autres métaux.

  • Dans un précèdent article Les réserves d’argent des mines d’argent, j’avais une moyenne de 42% de réserves d’argent pour les mines d’argent. Cependant, ce chiffre tombe encore un peu plus bas si l’on tient compte de la valorisation boursière des compagnies.
  • Mes tableaux statistiques donnent une valorisation moyenne de ½ pour le zinc, le plomb et le cuivre, ¼ pour l’or et ¼ pour l’argent ; ceci pour une once d’or à 434 dollars, une once d’argent à 6.67dollars, le zinc à 1 122 dollars la tonne, le cuivre à 2972 dollars la tonne et le plomb à 942 dollars la tonne.
    Une compagnie d’argent a en moyenne une répartition des réserves qui se partage pour ¼ en or, ¼ en argent et la moitie en zinc, cuivre, plomb.
    On peut donc en déduire que sur les 27 674 millions de dollars de capitalisation boursière des mines d’argent, seulement ¼ est le résultat de leurs réserves d’argent. Attention !! Ceci n’est pas du tout précis, il s’agit juste de donner un ordre de grandeur.

Il est difficile de créer un groupe pour les mines d’argent puisque la plupart des mines d’argent sont avant tout des producteurs d’or, de zinc, de cuivre, de plomb. J’ai donc adopté une définition très large pour en accepter le plus possible.

Un fois le groupe des mines d’argent défini, il faut souligner qu’un partie de sa valeur est malgré tout en or, zinc, cuivre, plomb.

III. Comparaison.

A. Comparaison de la valorisation totale des mines d’argent avec de grandes capitalisations.

Voici quelques grandes capitalisations boursières.
– Yahoo : 52 300 millions de dollars.
– Microsoft : 294 400 millions de dollars.
– Coca cola : 98 100 millions de dollars.

Toutes les mines d’argent du monde ne représentent donc que la moitié de la valorisation de Yahoo ou le quart de la valorisation de coca cola.

B. Une capitalisation réduite.

Le quart de la capitalisation de coca cola suffit pour acheter toutes les mines d’argent et les compagnies d’explorations dans le secteur de l’argent.
Mais, si l’on soustrait à la capitalisation des mines d’argent, la valeur de la part des réserves d’or, de cuivre, de zinc et de plomb, il ne reste plus que le ¼ de ces 27 milliards, c’est dire 6.75 milliards de dollars, ce qui ne fait plus que 1/14 de la capitalisation de coca cola.

Graphique de comparaison de la capitalisation des mines d'argent et de coca-cola

capitalisation des mines d’argent

La capitalisation totale des mines d’argent ne représente que le ¼ de la capitalisation de coca cola.

Pour conclure, la capitalisation totale des mines d’argent du monde, au sens large, ne représente que le quart de la capitalisation de coca cola.
Néanmoins, si l’on réduit la capitalisation à ce que représente l’argent dans les réserves totales de ces mines, on obtient 1/14 de la valorisation de coca cola.
Ces calculs ont déjà été fais par de nombreux auteurs, toutefois je voulais vérifier avec mes propres chiffres.
Cela confirme que la capitalisation des mines d’argent est réduite et qu’il n’y aura pas de place pour tous les investisseurs.

Dr Thomas Chaize

Ce contenu a été publié dans Argent, Métaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *